Skip to content

Kinésithérapie à Issoire – Anthony BLONDON

mobilisation genou Anthony BLONDON kinésithérapeute issoire

Rééducation passive…

La rééducation kinésithérapique commence souvent par une phase passive : du massage, des mobilisations/manipulations. ( C’est souvent ce qui est le plus apprécié ! )

… et active !

Les exercices sont une part importante de la rééducation en kiné. Renforcer, assouplir, stabiliser une articulation ; autant d’objectifs à atteindre pour vous remettre le plus rapidement sur pieds !

exercice verrouillage genou kinésithérapie Anthony BLONDON Issoire

Tarifs Kinésithérapie

 

  Comme la majorité de mes confrères, je suis conventionné avec la Sécurité Sociale. Ce qui signifie que mes soins kiné sont pris en charge par votre régime général (CPAM, ou autre). A ce titre, le prix des séances est fixé par l’Etat. Vous trouverez ci-dessous les principaux tarifs pratiqués, en fonction des pathologies rencontrées :

          Rééducation d’un membre ou du tronc : 16,13 €

          Rééducation de deux membres ou plus : 20,43 €

          Rééducation abdominale : 17,20 €

          Rééducation à la marche : 18,28 €

          Rééducation pour lymphœdèmes vrais par drainage lymphatique, pour un membre : 17,20 €

          Rééducation respiratoire : 18,28 €

          Rééducation de l’hémiplégie : 19,35 €

          Bilan kinésithérapique : 23,01 €

          Déplacement à domicile dans un rayon de 2 km du lieu d’exercice : 4€

          Déplacement à domicile au delà des 2 km : 0.38 € / km

          Majoration dimanche / jour férié : 7,62 €

  En sachant que je pratique le tiers-payant intégral ; ce qui signifie que dans la plupart des cas, vous n’aurez rien à avancer. Je me ferai régler directement par votre caisse, et par votre mutuelle (Dans les rares cas, où aucun conventionnement n’existe entre votre complémentaire santé et les professionnels de santé, Il vous restera la part mutuelle à régler, soit 40% de la facture).

  

Kiné / Ostéo : quelles différences ?

Questionnement - Anthony BLONDON - Ostéopathie & Kinésithérapie, Issoire

  Il n’est pas toujours évident pour les patients de différencier ces 2 pratiques. D’autant que de nombreux kinés utilisent des techniques ostéopathiques dans leur pratique quotidienne.

  A mon sens, la différence principale réside dans le “ciblage du soin” :

  Le kiné est local, là où l’ostéo est global. Exemple : j’ai mal au dos, je vais chez mon kiné (avec une prescription médicale), qui va masser mon dos, l’étirer, le renforcer ; au besoin procéder de la même manière sur les muscles des cuisses qui s’insèrent sur le bassin et sont en lien direct avec notre dos.

  Pour l’ostéo, le dos est une partie indissociable du reste du corps. Il traitera localement, la zone douloureuse, mais aussi à distance, les parties du corps qui seront liées aux “désordres” retrouvés sur les lombaires. Et ces parties sont propres à chacun. On pourra retrouver des liens avec un pied, un organe abdominal, une épaule… L’ostéo traite donc à chaque séance l’ensemble du corps, avec comme porte d’entrée, la douleur décrite par le patient. 

  En ce qui concerne les autres différences, elles sont liées au statuts différents de ces deux professions : 

  • Le kiné est un professionnel de santé, un paramédical ; qui bénéficie d’une prise en charge par l’assurance maladie (à 60%, les 40% restants étant le plus souvent couverts par votre mutuelle). Pour bénéficier de cette couverture, vous devez être adressé par un médecin, via une prescription médicale.
  • L’ostéo est simplement une profession libérale (administrativement parlant). Pas de prise en charge par la sécurité sociale ; pas de nécessité de prescription médicale. Selon votre contrat de complémentaire santé, un remboursement peut vous être accordé sur présentation d’une facture.